Página principal

L’Orage (Brassens) 3 Pénélope (Brassens) 5


Descargar 1.05 Mb.
Página4/8
Fecha de conversión18.07.2016
Tamaño1.05 Mb.
1   2   3   4   5   6   7   8

La Javanaise (Serges Gainsbourg)

1- J'a[E7M]voue j'en ai bavé pas vous

Mon [B7]amour

A[F#m7]vant d'avoir eu vent de [B7]vous

Mon [E6]amour

[E7]Ne vous dé[A7M]plai[A6]se [A5+] [F#m7],

[Ab7]En dansant la Java[E6]nai[A]se,

[A]Nous [Bbdim]nous ai[E]mions

[C#7]Le temps d'u[F#9]ne chan[B7]son
2- A votre avis qu'avons-nous vu

De l'amour

De vous à moi vous m'avez eu

Mon amour

Ne vous déplaise,

En dansant la Javanaise,

Nous nous aimions

Le temps d'une chanson


3- Hélas avril en vain me voue

A l'amour

J'avais envie de voir en vous

Cet amour

Ne vous déplaise,

En dansant la Javanaise,

Nous nous aimions

Le temps d'une chanson


4-[C7M] La [F7M]vie ne vaut d'être vécue

Sans [C7]amour

Mais [Gm7]c'est vous qui l'avez vo[C7]ulu

Mo[F6]n amour

[F7]Ne vous dé[Bb7M]plai[Bb6]se, [Bb5+] [Gm7]

[A7]En dansant la Java[Bb6]nai[B6]se,

[Bb]Nous [Cdim]nous ai[F]mions

[D7]Le temps d'u[G9]ne [C7]chan[F]son


L’Anamour (Serges Gainsbourg)

[C]Aucun Boeing sur mon tran[Dm7]sit

[G7]Aucun bateau sur mon transat [Em]

[Am]Je cherche en vain la porte exacte [Dm7]

[G7]Je cherche en vain le mot e[C]xit
[C]Je chante pour les transis[Dm7]tors

[G7]Ce récit de l'étrange histoire [Em]

[Am]De tes anamours transitoires [Dm7]

[G7]De Belle au Bois Dormant qui dort


Refrain:

[C]Je t'aime et je crains

[F]De m'égarer [G]

Et [C]je sème des grains

De pa[F]vot sur les pavés [G]

De l'anamour [C]


[C]Tu sais ces photos de l'A[Dm7]sie

[G7]Que j'ai prises à deux cents Asa [Em]

[Am]Maintenant que tu n'es pas là [Dm7]

[G7]Leurs couleurs vives ont pâ[C]li


[C]J'ai cru entendre les héli[Dm7]ces

[G7]D'un quadrimoteur mais hélas [Em]

[Am]C'est un ventilateur qui passe [Dm7]

[G7]Au ciel du poste de police


Refrain

Je suis venu te dire que je m’en vais (Serges Gainsbourg)

C Em


Je suis venu te dire que je m'en vais

Bm F G


Et tes larmes n'y pourront rien changer

C Em


Comm' dit si bien Verlaine au vent mauvais

Bm F G


Je suis venu te dire que je m'en vais

Em Dm


Tu t'souviens de jours anciens et tu pleures

Em F G


Tu suffoques, tu blêmis à présent qu'a sonné l'heure

C Em


Des adieux à jamais...ouais

Bm

Je suis au regret de te dire que je m'en vais



F G

Óui je t'aimais, oui mais

C Em

Je suis venu te dire que je m'en vais



Bm F G

Tes sanglots longs n'y pourront rien changer

C Em

Comm' dit si bien Verlaine au vent mauvais



Bm F G

Je suis venu te dire que je m'en vais

Em Dm

Tu t'souviens de jours heureux et tu pleures



Em F G

Tu sanglotes, tu gémis à présent qu'a sonné l'heure

C Em

Des adieux à jamais...ouais



Bm

Je suis au regret de te dire que je m'en vais

F G

Car tu m'en as trop fait


Viva Villa (Serges Gainsbourg)

Deux fusils, quatre pistolets

Et un couteau à cran d'arrêt

S'en vout à Guadalajara

C'est pour un fameux carnaval

Que s'avance ce arsenal

Qui a pour nom Pancho Villa

Tout à l'heure au pied du calvaire

Il dira une courte prière

Puis il reprendra ses jurons

Et son chemin et sa chanson
Viva Villa!

Viva Villa!

Viva Villa!
Quatre fusils, dix pistolets

Quinze couteaux à cran d'arrêt

Viennent de Guadalajara

C'est pour un fameux carnaval

Que s'en vient tout cet arsenal

On recherche Pancho Villa

S'il vont du côté du calvaire

Ils trouv'ront l'révolutionnaire

Ils lui f'ront entendre raison

Ou bien avaler sa chanson


Viva Villa!

Viva Villa!

Viva Villa!
Deux fusils, quatre pistolets

Et un couteau à cran d'arrêt

Allaient à Guadalajara

Ce fut un fameux carnaval

Quand on fit sautait l'arsenal

Qui s'appelait Pancho Villa

Il est là au pied du calvaire

Il vient de mordre la poussière

Les vautours ne lui laisseront

Que les os et les éperons


Viva Villa!

Viva Villa!

Viva Villa!

Marilou sous la Neige (Serges Gainsbourg)

F Am Bb C

Marilou repose sous la neige

Bb F C C7

Et je me dis et je me redis

F Am Bb C

De tous ces dessins d'enfant que n'ai-je

Bb F C F (comme intro)

Pu préserver la fraîcheur de l'i-----nédit

F Am Bb C

De ma Lou en bandes dessinées je

Bb F C C7

Parcourais les bulles arrondies

F Am , Bb C

Lorsque je me vis exclu de ses jeux

Bb F C F

Erotiques j'en fis une maladie

F Am Bb C

Marilou se sentait pris au piège

Bb F C C7

Tous droits d'reproduction interdits

F Am Bb C

Moi naïf j'pensais que me protégeaient

Bb F C F

Les droits du copyright opéra mundi

F Am Bb C

Oh ma Lou il fallait que j'abrège

Bb F C C7

Ton existence c'est ainsi

F Am Bb C

Que Marilou s'endort sous la neige

Bb F C F

Carbonique de l'extincteur d'incendie

Barbara

Dis quand reviendras-tu (Barbara)



Intro :

Couplet 1 : (1ère note : - Capodastre - 10/07/2016)

Adim Bbm


Voilà combien de [Adim]jours, voilà combien de [Bbm]nuits
Voilà combien de [Eb7]temps que tu es repar[Ab]ti
Tu m'as dit: " Cette [Fm]fois, c'est le dernier voy[Bbm]age
Pour nos coeurs déch[Eb7]irés, c'est le dernier naufr[Ab]age
Au printemps, tu ve[Adim]rras, je serai de re[Bbm]tour.
Le printemps, c'est jo[Eb7]li, pour se parler d'a[Ab]mour
Nous irons voir en[Fm]semble les jardins refle[Bbm7]uris
Et déambule[Eb7]rons dans les rues de Pa[Ab]ris ! "

Refrain:


[Ab]Dis! [Fm]Quand reviendras-[Bbm]tu ?
Dis ! [Eb7]Au moins le sais-[Ab]tu ?
Que tout le temps qui [Bbm]passe
Ne [Eb7]se rattrape [Ab]guère
[Fm]Que tout le temps per[Bbm]du
Ne [Eb7]se rattrape [Ab]plus !

2 - le printemps s'est enfui depuis longtemps déjà


Craquent les feuilles mortes brûl'nt les feux de bois
A voir Paris si beau en cette fin d'automne
Soudain je m'alanguis" je rêve, je frissonne
Je tangue je chavire et comme la rengaine
Je vais, je viens, je Mire je tourne, je me traîne
Ton image me hante, je te parle tout bas
Et j'ai a le mal d amour et j'ai le mal de toi !

3- J'ai beau t'aimer encore j'ai beau t'aimer toujours


J'ai beau n'aimer que toi, j'ai beau t'aimer d'amour
Si tu ne comprends pas qu'il te faut revenir
Je ferai de nous deux mes plus beaux souvenirs
Je reprendrai la route, le monde m'émerveill'
J'irai me réchauffer à un autre soleil
Je ne suis pas de ceux qui meurent de chagrin
Et je n'ai pas la vertu des chevaliers anciens !

Edith Piaf

La Foule (Edith Piaf)

Je revois la ville en fête et en délire,

suffoquant sous le soleil et sous la joie,

et j'entends dans la musique, les cris, les rires,

qui éclatent et rebondissent autour de moi.
Et, perdue parmi ces gens qui me bousculent,

étourdie, désemparée, je reste là.

Quand soudain, je me retourne, il se recule,

et la foule vient me jeter entre ses bras.


Emportée par la foule qui nous traîne, nous entraîne,

écrasés l'un contre l'autre, nous ne formons qu'un seul corps.

Et le flot sans effort nous pousse enchaînés l'un et l'autre,

et nous laisse tous les deux épanouis, enivrés et heureux.


Entraînés par la foule qui s'élance et qui danse

une folle farandole nos deux mains restent soudées,

et parfois soulevés, nos corps enlacés s'envolent

et retombent tous deux épanouis, enivrés et heureux.


Et la joie éclaboussée par son sourire

me transperce et rejaillit au fond de moi,

mais soudain je pousse un cri parmi les rires,

quand la foule vient l'arracher d'entre mes bras.


Emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne,

nous éloigne l'un de l'autre, je lutte et je me débats.

Mais le son de ma voix s'étouffe dans le rire des autres,

et je crie de douleur, de fureur et je pleure.


Et traînée par la foule qui s'élance et qui danse

une folle farandole, je suis emportée au loin,

et je crispe mes poings, maudissant la foule qui me vole

l'homme qu'elle m'avait donné et que je n'ai jamais retrouvé.



Les Amants d'un Jour (Edith Piaf)


[Dm]Moi j'essuie les verres

Au fond du café

Um um um um ... [A7]

J'ai bien trop à faire

Pour pouvoir rêver

Um um um um ... [Dm]

Et dans ce décor

Banal à pleurer

Um um um um ... [A7]

Il me semble encore

Les voir arriver...

Um um um um ... [D]


Ils [D]sont arri[Bm]vés

Se te[Em]nant par la [A7]main

L'air émerveillé

De deux chérubins [D]

Portant le so[Bm]leil

Ils [Em]ont deman[A7]dé

D'une voix tranquille

Un toit pour s'aimer [D]

Au [G] cœur de la [D] ville

Et [G] je me rap[D]pelle

Qu'ils [G] ont regar[E7]dé

D'un air atten[A7]dri...


La [D]chambre d'hô[Bm]tel

Au pa[Em]pier jau[A7]ni

Et quand j'ai fermé

La porte sur eux [D]

Y avait tant de so[Bm]leil

Au [Em]fond de leurs [A7]yeux

Que ça m'a fait mal,

Que ça m'a fait mal [Dm]...


[Dm]Moi j'essuie les verres

Au fond du café

Um um um um ....[A7]

J'ai bien trop à faire

Pour pouvoir rêver

Um um um um ....[Dm]

Et dans ce décor

Banal à pleurer

Um um um um ....[A7]

C'est corps contre corps

Qu'on les a trouvés...

Um um um um ....[D]


On les a trou[Bm]vés

Se te[Em]nant par la [A7]main

Les yeux refermés

Vers d'autres matins [D]

Remplis de so[Bm ]leil

On [Em]les a cou[A7]chés

Unis et tranquilles

Dans un lit creusé [D]

Au [G] cœur de la ville [D]

Et [G] je me rappelle [D]

A[G]voir refer[E7]mé

Dans le petit [A7]jour...


La [D]chambre d'hô[Bm]tel

Des [Em]amants d'un [A7]jour

Mais ils m'ont planté

Tout au fond du cœur [D]

Un goût de leur so[Bm]leil

Et [Em]tant de cou[A7]leurs

Que ça m'a fait mal,

Que ça m'a fait mal [Dm]...


[Dm]Moi j'essuie les verres

Au fond du café

Um um um um ....[A7]

J'ai bien trop à faire

Pour pouvoir rêver

Um um um um ....[Dm]

Et dans ce décor

Banal à pleurer

Um um um um ....[A7]

Y a toujours dehors...

... La chambre à louer[Dm]...

Um um um um ....[A7]

Um um um um ....[D]



Francis Cabrel

Petite Marie (Francis Cabrel)

(10/07/2016 – version concert : "D'une ombre à l'autre")

Intro : (2x) Em A7 F#m Bm7 Em F# Bm7

Couplet 1 :

Em A7


Petite Marie, je parle de toi

Bm

Parce qu'avec ta petite voix,



Em

Tes petites manies,

F#

Tu as verse sur ma vie



Bm

Des milliers de roses.


Em A7

Petite furie, je me bats pour toi,

Bm

Pour que dans dix mille ans de ça,



Em

On se retrouve a l'abri,

F#

Sous un ciel aussi joli



Bm

Que des milliers de roses.



Refrain:

G

Je viens du ciel,



A

Et les etoiles entre elles

Bm

Ne parlent que de toi,



G

D'un musicien

A

Qui fait jouer ses mains



F#m

Sur un morceau de bois,

G

De leur amour



A Bm F#7 D E

Plus bleu que le ciel autour.


Couplet 3:

Em A7


Petite Marie, je t'attends transi

Bm

Sous une tuile de ton toit.



Em

Le vent de la nuit froide

F#

Me renvoie la ballade



Bm

Que j'avais ecrite pour toi;


Em A7

Petite furie, tu dis que la vie

Bm

C'est une bague à chaque doigt.



Em

Au soleil de Floride,

F#

Moi mes poches sont vides,



Bm

Et mes yeux pleurent de froid.



+ Refrain

Coda: (bis)

Bm F#


Dans la penombre de ta rue,

D E


Petite Marie, m'entends-tu ?

G D A


Je n'attends plus que toi pour partir ...

+ Refrain



Fin (instrumental) : (2x) Em A7 F#m Bm7 Em F# Bm7

Cartes Postales (Francis Cabrel)

Em D


Allumés, les postes de télévision,

Em C


Verrouillées les portes des conversations,

Am D


Oubliées les dames et les jeux de cartes,

Em C


Endormies les fermes quand les jeunes partent.
Brisées les lumières des ruelles en fête,

Refroidi le vin brûlant les assiettes,

Emportés les mots des serveuses aimables,

Disparus les chiens jouant sous les tables.


Déchirées les nappes des soirées de noce,

Oubliées les fables du sommeil des gosses,

Arrêtées les valses des derniers jupons,

Et les fausses notes des accordéons.



Refrain:
G C

C'est un hameau, perdu sous les étoiles,

B7 Em

Avec de vieux rideaux pendus à des fenêtres sales.



C D

Et sur le vieux buffet, sous la poussière grise ...

Em

Il reste une carte postale.


Em D


Goudronnées les pierres des chemins tranquilles,

Em C


Relevées les herbes des endroits fragiles,

Am D


Désertées les places des belles foraines,

Em C


Asséchées les traces de l'eau des fontaines.
Oubliées les phrases sacrées des grands-pères,

Aux âtres des grandes cheminées de pierre,

Envolés les rires des nuits de moisson,

Et allumés les postes de télévision.


Refrain
Em D

Envolées les robes des belles promises,

Em C

Les ailes des grillons, les paniers de cerises,



Am D

Oubliés les rires des nuits de moisson,

Em C

Et allumés les postes de télévision.


… allumés les postes de télévision.


La Cabane du Pêcheur (Francis Cabrel)
Intro: | E | E6 | E | Z1 | E | Z1 | Z2 | Z2/Z3 | (x2)
| E | E4 | E | Z1 | C#m | B | A1 | A1 | (x2)

Le soir tombait de tout son poids

Au dessus de la rivière

Je rangeais mes cannes

On ne voyait plus que du feu

Je l'ai vu s'approcher

La tète ailleurs dans ses prières

Il m'a semblé voir trop briller ses yeux


Je lui ai dit | E | Z1 | E | Z1 |
| E | E4 | E | Z1 | C#m | B | A1 | A1 | (x2)

Si tu pleures pour un garçon

Tu seras pas la dernière

Souvent, les poissons sont bien plus affectueux

Va faire un petit tour, respire le grand air !

Après, je te parlerai de l'amour

Si je me souviens un peu
Elle m'a dit | E | Z1 | E | Z1 |
| F#m | B | A | C#m | D | A | E | E |

Elle a dit justement c'est ce que je voudrais savoir

Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur

C'est un mauvais rêve, oublie-le !

| F#m | B | A | A | C#m | C#m | A | A |

Tes rêves sont toujours trop clairs ou trop noirs

Alors, viens faire toi-mème le mélange des couleurs

Sur les murs de la cabane du pècheur

Viens t'asseoir
Je lui ai dit | E | E6 | E | Z1 | (x2)
| E | E4 | E | Z1 | C#m | B | A1 | A1 | (x2)

Le monde est pourtant pas si loin

On voit les lumières

Et la terre peut faire

Tous les bruits qu'elle veut

Y'a sûrement quelqu'un qui écoute

Là-haut dans l'univers

Peut-être tu demandes plus qu'il ne peut ?


Elle m'a dit | E | Z1 | E | Z1 |
| F#m | B | A | C#m | D | A | E | E |

Elle a dit justement c'est ce que je voudrais savoir

Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur

C'est un mauvais rêve, oublie-le !

| F#m | B | A | A | C#m | C#m | A | A |

Tes rêves sont toujours trop clairs ou trop noirs

Alors, viens faire toi-mème le mélange des couleurs

Sur les murs de la cabane du pècheur

Viens t'asseoir
Instrumental: | E | E6 | E | Z4 | C#m | B | A | A | (x2)
Elle m'a dit | E | E6 | E | Z1 |
| F#m | B | A | C#m | D | A | E | E |

Elle a dit finalement, je brûle de tout savoir

Et j'ai dit viens t'asseoir dans la cabane du pêcheur

Y'a sûrement de la place pour deux !

| F#m | B | A | A | C#m | C#m | A | A |

Cette route ne mène nulle part

Alors... viens faire toi-mème le mélange des couleurs

Sur les murs de la cabane du pècheur

| C#m | C#m | A | A | (x3)

On va comparer nos malheurs

Là, dans la cabane du pêcheur

Partager un peu du chaleur

Là, dans la cabane du pêcheur

Moi, j'attends que le monde soit meilleur

Là, dans la cabane du pêcheur

xxx xxx xxx xxx xxx

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | o | | | | | o | | | | | | | | x | | | | | | x | | | | | | x

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| o o | | | | o o o | | | | o | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | o | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

x x x x


xxx xxx xxx xxx xxx

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | o | | | | | o | | | | | | | | x | | | | | | x | | | | | | x

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| o o | | | | o o o | | | | o | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | o | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

x x x x

xxx xxx xxx xxx xxx

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | o | | | | | o | | | | | | | | x | | | | | | x | | | | | | x

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| o o | | | | o o o | | | | o | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

| | | | | | | | | | | | | | | o | | | | | | | | | | | | | |

+-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+ +-+-+-+-+-+

x x x x


Encore et Encore (Francis Cabrel)

Tonalité Cabrel +1/2 ton

[Em]D'abord vos corps qui se séparent,

t'es seule dans la lumière des phares

[G]T'entends que chaque fois qu'tu respires

comme un bout de tissu qui se déchire

[C]Et ça continue encore et encore,[Am]

c'est que le début d'accord d'accord.[Em]
[Em]L'instant d'après le vent se dechaîne,

les heures s'allongent comme des semaines

[G]Tu te retrouve seule assise par terre

à bondir a chaque bruit de portières

[C]Mais ça continue encore et encore,

[Am] c'est que le début d'accord d'accord.[Em]


[G]Quelque chose vient de tomber

[D]sur les larmes de ton plancher,

[Em]c'est toujours le même film qui [C]passe

[G]T'es toute seule au fond de l'espace,

[B7]t'as personne de[Am]vant...
[Em]La même nuit que la nuit d'avant,

les mêmes endroits deux fois trop grands

[G]T'avances comme dans des couloirs,

tu t'arranges pour éviter les miroirs

[C]Mais ça continue encore et encore,[Am]

c'est que le début d'accord d'accord.[Em]


Refrain:

[G]Faudrait qu't'arrives à en [D]parler au passé,[Em]

faudrait qu't'arrives à ne[C]plus penser à ça

[G]Faudrait qu'tu l'oublies à [D]longueur de journée[Em]

[G]Dis-toi qu'il est de [D]l'autre côté du pôle,[Em]

dis-toi surtout qu'il [C]ne reviendra pas

[G]Et ça fait marrer les [D]oiseaux qui s'envolent,[C]

les oiseaux qui s'envolent,

[Em]les oiseaux qui s'envolent. [Dsus4] [D] [Dsus4] [D]
[Em]Comptes les chances qu'il te reste,

un peu de son parfum sur ta veste

[G]Tu avais dû confondre les lumières

d'une étoile et d'un réverbère

[C]Mais ça continue encore et encore,[Am]

c'est que le début d'accord d'accord.[Em]

[C]Mais ça continue encore et encore,[Am]

c'est que le début d'accord d'accord.[Em]


[G]Y'a des couples qui se défont,[D]

sur les larmes de ton plafond,[Em]

c'est toujours le même film qui passe[C]

[G]T'es toute seule au fond de l'espace,[B7]

t'as personne devant[Am]... personne
Refrain (bis)

Michel Fugain

Chantes Comme si tu devais Mourir Demain (Michel Fugain)


Chantes comme si tu devais dire demain


Cm Fm Bb7 Eb7M

Chante la vie, chante comme si tu devais mourir demain

Ab7M D4 D7 G4 G Cm

Comme si plus rien n'avait d'importance, chante, oui chante

Cm Fm Bb7 Eb7M

Aime la vie, aime comme un voyou, comme un fou, comme un chien

Ab7M D4 D7 G4 G7 Cm

Comme si c'était ta dernière chance, chante oui chante


Fm Bb7 Eb7M Fm Bb7 Eb7M

Tu peux partir quand tu veux et tu peux dormir où tu veux

D7 Gm D7 G

Rêver d'une fille, prendre la bastille ou claquer ton fric au jeu

G7

Mais n'oublie pas


Cm Fm Bb7 Eb7M

Chante la vie, chante comme si tu devais mourir demain

Ab7M D4 D7 G4 G7 Cm

Comme si plus rien n'avait d'importance, chante, oui chante

Cm Fm Bb7 Eb7M

Fête, fais la fête pour un amour, un ami ou un rien

Ab7M D4 D7 G4 G7 Cm

Pour oublier qu'il pleut sur tes vacances, chante, oui chante


Fm Bb7 Eb7M Fm Bb7 Eb7M

Et tu verras que c'est bon de laisser tomber sa raison

D7 Gm D7 G

Sors par les fenêtres, marche sur la tête pour changer les traditions

G7

Mais n'oublie pas


Cm Fm Bb7 Eb7M

Chante la vie, chante comme si tu devais mourir demain

Ab7M D4 D7G4 G7 Cm

Comme si plus rien n'avait d'importance, chante, oui chante

Cm, Fm, Bb7, Eb7M

La la la

Ab, D7, G, G7, Cm

La la la

G G7 Cm

Chante, oui chante


1   2   3   4   5   6   7   8


La base de datos está protegida por derechos de autor ©espanito.com 2016
enviar mensaje